Préparation pour les juges 2017

Ces pages contiennent l'information dont tout juge aura besoin pour être efficace à l'ESPC.  Veuillez prendre le temps de vous familiariser avec ces renseignements avant votre arrivée.

  1. Les enfants
  2. La confidentialité
  3. Les conflits d'intérêts
  4. L'évaluation des projets
  5. L'évaluation des rapports
  6. Les entretiens avec les finalistes
  7. Judges appointed by the sponsor of a particular Special Award.
  8. Les projets guidés par des mentors - Considération pour les juges
  9. La numérotation des projets
  10. Les photos des projets
  11. L'horaire des juges
  12. Les types de projets

Les enfants

Sciences jeunesse Canada comprend que pour certains juges, prendre des arrangements appropriés pour la garde des jeunes enfants présentera un défi.  Cependant, les finalistes ont travaillé très fort et parcouru de très longues distances pour se rendre à l'Expo-sciences pancanadienne et ont donc mérité toute notre attention lors de l'évaluation.  Alors, nous vous demandons respectueusement de prendre les arrangements nécessaires pour la garde de vos enfants pendant vos activités comme juge.  Les enfants ne sont pas autorisés dans la zone des juges ni dans la salle d'exposition le jour de l'évaluation.

 

La confidentialité

Je comprends que les éléments dont je prendrai connaissance à titre de juge de l'ESPC sont confidentiels et pourraient contenir des renseignements qui sont la propriété intellectuelle des finalistes.  Je m'engage donc à maintenir la nature strictement confidentielle de toute telle information.  Je m'engage davantage à ne partager aucun élément de projet ou d'évaluation avec quiconque et à faire en sorte que ces éléments ne puissent être vus par inadvertance par quiconque en toute circonstance.

Les juges ne peuvent, tant avant, pendant ou après l'Expo-sciences pancanadienne :

  1. Discuter de tout élément concernant l'évaluation avec quiconque, à l'exception des autres juges de leur équipe.
  2. Discuter de tout élément concernant l'évaluation où ils pourraient être entendus par un finaliste, un délégué ou par quiconque n'est pas un juge (cela est plus probable dans l'aire d'exposition).
  3. Suggérer à un finaliste qu'il ou elle est (ou n'est pas) un bon candidat pour un prix, malgré son mérite.
  4. Demander la permission de prendre des photos d'un projet lors de la journée d'évaluation.
  5. Laisser des notes ou autres documents concernant 

Les juges doivent :

  1. Laisser tous les documents concernant l'évaluation dans la zone des juges, où ils seront recueillis pour conservation.
  2. Supprimer ou déchiqueter tous les rapports de cinq pages et toutes les notes et photos des projets prises lors de l'orientation; ceci doit être fait au plus tard une semaine après la clôture de l'Expo-sciences pancanadienne.
  3. Référer au juge en chef de l'ESPC toute demande d'information sur le processus d'évaluation provenant d'un finaliste, d’un délégué ou de quiconque n'est pas un juge.  Sciences jeunesse Canada a adopté un procédé pour répondre à de telles demandes.

Merci de votre attention particulière à ces détails importants qui aident à assurer l'intégrité du processus d'évaluation.


Les confilts d'intérêts

1. Principes

1.1 Le processus d'évaluation à l'Expo-sciences pancanadienne (ESPC) doit respecter les normes d'intégrité les plus élevées, afin d'être perçu comme juste et impartial.

2. Comité national sur le jugement (CNJ)

2.1 Aucune personne dont l'enfant, le petit-enfant ou autre jeune habitant son foyer est inscrit à titre de finaliste à l'ESPC ne peut être membre du Comité national des juges.  Le membre devra soit se récuser du CNJ jusqu’après l'ESPC, soit démissionner du CNJ.

3. Juge en chef du Comité organisateur

3.1 Le juge en chef du Comité organisateur ne peut agir comme juge à son ESPC.  Le juge en chef du Comité organisateur de l'ESPC en cours ne doit être impliqué dans aucune évaluation ou détermination des remises de prix à cette exposition.

4. Les juges à l'ESPC
4.1  Un juge à l'ESPC doit dénoncer sans délai tout conflit d'intérêt éventuel au juge en chef de l'ESPC (recrutement).  Cela comprend, sans s'y limiter, le fait qu'un de ses enfants, petits-enfants ou autre jeune habitant son foyer soit inscrit comme finaliste à l'ESPC en cours.
 
4.2  Les parents et autres personnes ayant un conflit d'intérêt avec un finaliste de l'ESPC en cours ne doivent pas juger à l'ESPC.
 
4.3  Un juge à l'ESPC ne doit pas participer à l'évaluation d'un projet dans lequel il a une importante implication préalable, par exemple, à titre de mentor ou de juge à une expo-sciences scolaire ou régionale.  Le juge en chef de l'ESPC (recrutement) prendra les décisions à l'égard de ce type de conflit.  Lorsque la situation n'est pas claire, le juge en chef national de l'ESPC, le le juge en chef national adjoint de l'ESPC et/ou le juge en chef (opérations) peuvent être consultés.  La documentation afférente à la décision prise doit être conservée jusqu'à sept (7) jours après la dernière journée de l'ESPC.
 

L'évaluation des projets

Ces quatre aspects de l'évaluation pourraient vous être utiles lors de l'attribution du niveau et du classement.

Organisation et achèvement

Une bonne organisation fait partie d'une enquête efficace.  Cela comprend un objectif clair, un plan pour le mettre en oeuvre, des données bien organisées et compréhensibles, ainsi qu'une discussion lucide des conclusions et des conséquences de l'expérience.  Cela veut aussi dire que l'enquête aura été achevée et non simplement terminée parce que les finalistes ont manqué de temps.  En d'autres mots, le projet devrait présenter un travail complet même si les résultats ne soutiennent pas l'hypothèse.  Enfin, on doit traiter des conséquences du projet.

Parmi les aspects de l'organisation et de l'achèvement, on retrouve :

  • Un objectif ou but bien précisé.  Cela peut faire partie de l'hypothèse ou consister en énoncés additionnels au sujet de l'objectif du projet.
  • Des procédés d’expérimentation bien organisés et exécutés.
  • Les données documentées de manière ordonnée.
  • La reprise des expériences au besoin.
  • Le projet représente un travail complet.
  • On a traité pleinement des conséquences du projet.
  • Présentation  visuelle bien organisée.
 
Effort et motivation

L'une des mesures de cet aspect est le temps consacré au projet, dont la lecture préliminaire et l'exécution du projet.  Plus difficiles à déterminer, mais possiblement plus importantes, sont la profondeur des lectures et la qualité résultante du projet ainsi que ce que les finalistes ont appris de leur expérience.  Une mesure additionnelle de l'effort est la qualité de la présentation visuelle, en particulier son efficacité à communiquer.  Dans la mesure où une présentation visuelle attrayante peut communiquer de manière plus efficace et indiquer un plus grand effort, cet aspect pourra aussi être considéré.  Parmi les facettes de l'effort et de la motivation, on retrouve :

  • Le temps consacré au projet.
  • Le temps consacré aux lectures et études préliminaires.
  • Dans quelle mesure la profondeur des lectures et études préliminaires a été reflétée dans le projet.
  • Ce que les finalistes ont appris.
  • La présentation visuelle est instructive et attrayante.
     
Clarté

Quoique la clarté soit un thème récurrent dans les critères d'évaluation, elle s'applique spécifiquement à certains éléments tels que les cahiers.  Parmi les aspects de la clarté, on retrouve :

  • Le cahier de notes original du projet est disponible pour consultation.
  • Le cahier de notes du projet est clair, bien organisé et précis.
  • L'hypothèse, l'objectif, les procédures, les résultats et les conclusions sont clairement énoncés.
  • Le titre du projet décrit précisément le projet.
  • Le résumé est clair et bien rédigé.
  • Les présentations orales sont claires.
  • Les éléments audio-visuels, notamment la présentation visuelle, sont clairs et pertinents.
     
La comparaison de projets dont les niveaux de complexité sont considérablement différents

Parfois, les finalistes ont accès à des laboratoires sophistiqués, des équipements scientifiques avancés et/ou sont guidés par des scientifiques professionnels pour mener leurs projets.  La comparaison de tels projets avec ceux menés dans l'environnement du foyer familial peut être difficile.  À titre de juge, vous ne devriez pas présumer qu'un projet aurait été meilleur ou moins bon avec ou sans les avantages d'équipements meilleurs ou de mentorat.

La question critique n'est pas le niveau d'outils utilisés.  Plutôt, c'est ce que les finalistes ont accompli avec les outils à leur disposition.  Si des instruments avancés sont utilisés pour appuyer davantage une enquête scientifique solide, et que cela est clairement communiqué pendant l'entretien, un tel projet devrait bien réussir.  Cependant, un finaliste qui fait « de la meilleure science » et qui a une compréhension supérieure mais qui a seulement utilisé des articles trouvés dans une cuisine ordinaire mérite un meilleur classement.  L'utilisation d'équipements sophistiqués dans un projet faible et/ou par des finalistes qui ne comprennent pas les principes scientifiques en jeu devrait recevoir peu ou pas de crédit.
 
Il est important que les connaissances des finalistes soient appropriées au projet et à ses objectifs.  Si, par exemple, des finalistes ont recours à un équipement avancé, ils devraient être en mesure de discuter des principes sous-jacents à cette utilisation ainsi que du lien entre les résultats obtenus avec cet équipement et les conclusions tirées.
 

L'évaluation des rapports

Quelques jours avant la journée de l’évaluation, vous aurez accès aux rapports soumis par les finalistes.

Format
  • Contexte : comment le projet a vu le jour.
  • But : pourquoi avoir mené ce projet et ce qu'on espérait accomplir.
  • Hypothèse : la proposition à éprouver, le cas échéant.
  • Procédure : une esquisse des méthodes et des éléments utilisés.
  • Résultats ou observations : un sommaire des résultats de l'expérience, de l'innovation ou de l'étude.
  • Conclusions : que peut-on conclure des résultats et pourquoi c'est important.
  • Cinq pages plus deux de plus pour les références et la bibliographie.
  • Interligne double, police en 12 points.
  •  
Les prix d'excellence - évaluation en avant-midi

La plupart des juges évaluent sept projets, accordant 20 minutes plus 10 minutes de réflexion.  Lisez attentivement les rapports correspondants.  Préparez des questions.  Attribuez un rang provisoire - élevé, moyen, bas pour chaque rapport.  Cela représente un élément de la note pour la communication.  Chaque équipe de juges discute du projet et attribue ensuite des notes pour la réflexion scientifique, l'originalité et la créativité, et la communication.  Cela exige que vous soyez complètement familiarisé avec le rapport avant de rencontrer les finalistes.

Les prix spéciaux - évaluation en après-midi

Lors du premier tour, les juges évaluent jusqu'à sept projets, accordant 8 minutes plus 2 minutes de réflexion.  Ils décident si chaque projet figure parmi les meilleurs 20 % ou non.  Cette décision est plus simple que pour les prix d'excellence, donc vous devez lire le rapport, mais l'analyse plus profonde exigée pour les prix d'excellence pourrait ne pas être nécessaire.  Vous pouvez les lire rapidement. 

Les prix de défi, jugement de démarcation - évaluation en après-midi

Les finalistes pour ces prix sont choisis après l'évaluation du matin pour les prix d'excellence.  Les rapports ne sont pas disponibles aux juges.


Les entretiens

  • Songez à vous asseoir afin de vous rapprocher de la taille du finaliste.
  • Présentez-vous et demandez à chaque finaliste de faire de même.
  • Déterminez, par vos questions, la contribution et la connaissance de chaque participant relatives au projet.
  • Le présentoir est secondaire à la compréhension du participant.
  • Posez vos questions de manière positive et non menaçante.
  • Même si vous éprouvez un sentiment de désarroi à l'égard d'un projet, soyez soucieux de ne pas le montrer au finaliste par le ton de voix, le langage corporel ou un manque d'attention.
  • Faites des commentaires appropriés, et notez-les sur le formulaire d'évaluation.  Assurez-vous que cela est fait de manière positive et encourageante.
  • Remerciez chaque participant de vous avoir consacré leur temps.
  • Soyez discret dans toute conversation concernant l'évaluation, afin qu'aucun finaliste ou délégué ne puisse vous entendre, et tenez ces renseignements confidentiels.
 

Juges nommés par un commanditaire d’un Prix spécial

Sciences jeunesse Canada a le privilège d'avoir votre organisation comme commanditaire d’un Prix Spécial, et nous sommes ravis de vous compter parmi nous pour choisir le gagnant. Voici l’information nécessaire pour assurer le succès de votre expérience.

L’Expo-sciences pancanadienne (ESPC) est le plus grand événement scientifique annuel de la jeunesse au Canada et est l'apogée du programme national des expo-sciences. L'événement de cette année (la 55e édition) aura lieu à l'Université McGill à Montréal.

Les projets qui se retrouvent à l'Expo-sciences pancanadienne (ESPC) représentent le travail des jeunes scientifiques les plus prometteurs du pays.

Environ 25 000 jeunes Canadiens participent à des expo-sciences locales et régionales pour se qualifier pour une place à l’ESPC. La qualité des projets de science, que vous serez en mesure de constater, varie de bonne à exceptionnelle.

Chaque année, un certain nombre de projets provoquent un vif débat parmi les scientifiques qui les jugent. Ce n’est pas rare que les juges quittent la salle d’exposition pour consulter leurs pairs sur la science qu'ils évaluent.  Malgré la diversité en qualité et raffinement, les finalistes qui ont porté leurs projets jusqu’à l' ESPC, ont mis leur cœur et esprit dans leur production. Certains seront nerveux et plusieurs seront heureux d'avoir leur projet évalué par un professionnel. La plupart des juges sont ravis de leur expérience.

Les juges trouvent les jeunes scientifiques rafraîchissant, les projets impressionnants et ont le plaisir de rencontrer des collègues. Nous encourageons les finalistes à considérer l'ESPC comme une expérience autant qu’une compétition. Nous espérons que vous allez faire de même.

Vous trouverez l'énergie exaltante et l’entourage très plaisant. Tous ceux que vous rencontrerez seront passionnés par la science - amusez-vous!

Les prix spéciaux seront jugés de 14:30 à 17:30, la journée du jugement. En tant que représentant du commanditaire, vous occuperez le poste de président du groupe d’évaluation de  votre prix spécial.

Vous vivrez une expérience plus agréable si vous participez à l’ensemble des étapes du programme de jugement:

  • Orientation pour les juges (dimanche soir).
  • Les prix d’excellence en avant-midi (lundi).
  • Les prix spéciaux en après-midi (lundi)
Description détaillée de la démarche du jugement :

http://​http://cwsf.youthscience.ca/fr/les-juges-lexpo-sciences-pancanadienne

Consignes pour les prix spéciaux :

http://cwsf.youthscience.ca/fr/directives-pour-levaluation-des-prix-speciaux-2016

Horaire détaillé de la journée du jugement :

http://cwsf.youthscience.ca/fr/preparation-pour-les-juges-2016#timetable

Séance d'orientation – lundi 15 mai 2017 : 16 h à 20 h

Il y a une séance d’orientation et d'information pour tous les juges. Cela comprendra un repas, et deux présentations sur le système d’évaluation. La première session d’information est pour tout le monde et décrit le jugement des Prix d'excellence (Médailles), qui a lieu l’avant-midi du jour de jugement. Pour la deuxième séance orientation, votre participation s’effectuera parmi une des trois possibilités: jugement des Prix Spéciaux, jugement de démarcation, ou les Prix Défi. Ces orientations ont lieu en parallèle en après-midi le jour du jugement. Suite à ces présentations, les juges auront un accès illimité aux projets (sans présence des finalistes). La plupart des juges utilisent ce temps pour examiner les projets qu'ils jugeront et pour formuler leurs questions. Les juges seront également en mesure de comparer les projets qu'ils jugent avec les autres dans la même catégorie d’âge.

Journée de l'évaluation – mardi 16 mai 2017 : 7 h 30 à 17 h 30

La journée du jugement commence avec l’arrivée des juges entre 7:30 et 8:00, et se termine au plus tard à 17:30. Les repas seront fournis à tous: déjeuner, dîner, café et jus. Une réception pour les juges suivra.

Les Prix d'excellence (médailles) : 9 h à 12 h 30

L’objectif du jugement des Prix d’excellence (les médailles) est d’identifier les médaillés d’or, argent et bronze dans chaque catégorie d’âge: junior (secondaire 1 et 2 - 7e et 8e année), intermédiaire (secondaire 2 et 3 - 9e et 10e année), et senior (secondaire 5, 11e année et CÉGEP). Les juges serons assignés à des projets sur la base de leur expertise déclarée au cours de l’inscription en ligne.

Des équipes de quatre juges évalueront jusqu’à 7 projets dans une catégorie d’âge. Les juges ont un entretien de 20 minutes avec chaque étudian, et ont un autre 10 minutes pour compléter  seuls les formulaires d’évaluation.

Lorsque le jugement est terminée, chaque équipe se réunit lors du dîner pour discuter des projets et déterminer, par consensus, le niveau et le rang de chacun.

Nous vous conseillons vivement de participer à cette tâche supplémentaire. Cela vous donnera l'occasion de rencontrer des étudiants et des collègues merveilleux, et c’est une excellente préparation pour le jugement de votre prix spécial..

Les Prix spéciaux : 14 h 30 à 17 h 30

Les Prix Spéciaux reflètent la diversité des travaux scientifiques ainsi que les zones plus étroitement définies de l'exploration scientifique défendues par diverses fondations et organisations. Certains prix sont des récompenses  impliquant un voyage ou une expérience similaire, donnant ainsi au gagnant la possibilité de rencontrer des scientifiques et des étudiants dans d'autres régions du Canada ou à l'étranger.

 

Les juges évaluent les projets selon les critères identifiés par le commanditaire. Un horaire est établi uniquement pour le premier tour: 8 minutes pour le premier entretien et 2 minutes pour prendre des notes. À la fin de chaque tour, les équipes se rencontrent pour identifier les projets qui figurent parmi les meilleurs 20%. Il peut prendre un, deux ou trois tours pour déterminer le gagnant, selon le nombre de candidatures pour le prix.  Chaque finaliste peut poser sa candidature pour un maximum de trois prix spéciaux.

Évaluation

Les formulaires d’évaluation ont des critères clairs et guideront vos discussions avec les jeunes scientifiques pour évaluer leur travail.

Merci aux juges!

Votre généreuse contribution de temps et d'expertise professionnelle envers le processus de jugement est extrêmement important pour les jeunes Canadiens qui se sont qualifiés pour l'Expo-sciences pancanadienne. Ces jeunes font partie de la prochaine génération de scientifiques, et ils bénéficient grandement de votre participation. En leur nom, Sciences jeunesse Canada vous remercie. Nous vous invitons à une réception pour tous les juges à la fin de la journée de jugement pour reconnaître vos contributions importantes à l'ESPC.

Questions

Toutes questions concernant le jugement ou l’inscription devraient être dirigées vers :

Adjoint administratif aux juges en chef – ESPC 2016, Wilson Wong Juge en chef national adjoint, Jeff Hoyle, PhD Juge en chef nationale, Judith Soon, PhD

Les commanditaires de Sciences jeunesse Canada impliqués dans le jugement des projets, devraient diriger leurs questions à: Lori Murray, adjointe administrative, 866-341-0040 ext. 230


Le mentorat - considérations pour les juges

Le mentorat prend souvent plusieurs formes, à divers niveaux d’engagement.  Certains projets ne nécessitent aucun mentorat, tandis que d'autres exigent un mentorat soutenu dans un établissement spécialisé.  Le niveau de mentorat approprié est influencé par la nature du projet, les besoins de l'étudiant et le soutien que les mentors sont en mesure d'offrir.  À mesure que le niveau d’engagement du mentor augmente, tant celui-ci que l'étudiant doivent être davantage soucieux pour s’assurer que le projet est le travail de l'élève.  Des niveaux plus élevés où l'idée du projet, les questions à rechercher et/ou les procédures sont prescrites ou fournies par le mentor violent l'esprit du Code de conduite du mentor.

Sciences jeunesse Canada établit les niveaux de mentorat suivants :

  1. L'élève ne bénéficie d'aucun mentorat.
  2. L'élève échange quelques courriels ou appels téléphoniques et/ou rencontre le mentor à une ou deux reprises pour discuter des idées de l'élève.
  3. L'élève communique occasionnellement avec le mentor par courriel ou par téléphone et/ou le rencontre occasionnellement, pour recevoir des conseils ou de la documentation de celui-ci.
  4. L'élève a un contact régulier avec le mentor par courriel ou par téléphone et/ou le rencontre régulièrement, pour recevoir des conseils, de la documentation, de l'aide dans la conception et les tests ou l'analyse des données.
  5. L'élève a un contact personnel régulier avec le mentor et profite régulièrement de conseils, de documentation, d'espace, d'équipement, de conception et de tests, ou d'autres membres du personnel dans un établissement spécialisé.
  6. L'élève travaille étroitement avec le mentor sur une période de temps prolongée pour développer l'idée du projet, planifier et mener la recherche et le développement, et analyser les résultats ou tester l'innovation.
Responsabilités des juges

La formation des scientifiques est en grande partie fondée sur un modèle de mentorat.  Les étudiants diplômés tant au niveau de la maîtrise que du doctorat ont tous des mentors, souvent appelés superviseurs.  Néanmoins, certains dans la communauté des expo-sciences sont d'avis que le mentorat donne un avantage injuste à ces projets.  Les juges doivent être sensibles à ces préoccupations et s’assurer que l'évaluation mette l’accent sur la réflexion scientifique, la compréhension et la créativité de l'étudiant.

Certains projets impliquant l'utilisation d'équipements sophistiqués ou coûteux et des éléments exotiques sont scientifiquement simples et moins créatifs que les projets utilisant des matériaux plus communs.  L'équipement ou le matériel sophistiqué peut impressionner indûment certains juges, tandis que d'autres sont trop impressionnés par un projet mené par un étudiant seul dans son garage et ayant recours uniquement à des matériaux domestiques ou couramment disponibles.  Dans tous les cas, il est essentiel de voir au-delà du cadre dans lequel le projet a été mené et d'évaluer le véritable contenu scientifique de l'exercice.
Plusieurs et peut-être une majorité des juges des expo-sciences sont engagés dans les sciences professionnelles et ont donc une compréhension de la nature du mentorat dans l'entreprise scientifique ainsi qu’un certain niveau d'expérience dans l'évaluation du mérite scientifique du travail dans ce contexte.  Les juges détenant cette expérience particulière ont la responsabilité d'éclairer et d'aider les juges qui n'ont pas connu ce contexte ou cette expérience.
 
Le plus souvent, une équipe de juges évalue un groupe de projets qui ont chacun un niveau différent de mentorat et dont un ou plusieurs n'en ont eu aucun.  Dans ce contexte, les juges ont les responsabilités suivantes :
 
  • Être particulièrement vigilant afin d'éviter tout préjugé pour ou contre l’implication d'un mentor.
  • Identifier soigneusement, à travers les documents fournis par les étudiants et les entretiens en personne, la nature et le niveau de tout mentorat.
  • Évaluer la franchise et la précision avec laquelle l'étudiant a dévoilé et décrit l’implication d'un mentor.
  • Faire une évaluation approfondie du degré d'indépendance quant au choix du sujet; la conception de l'étude, de l'expérience ou de l'innovation; l'entreprise du projet; l'analyse des données et la préparation du rapport.
  • Évaluer le niveau de compréhension scientifique du projet et de son contexte scientifique démontré par les étudiants.
  • Évaluer et établir le rang du projet à l'égard de la créativité du concept; le mérite scientifique de sa conception et des résultats; le niveau de compréhension scientifique démontré par le ou les auteurs; la clarté de la communication et de sa diffusion; et, dans le cas de l’implication d’un mentor, le degré d'indépendance à l'égard du mentor; le tout en lien avec l'âge et le niveau de scolarité de l'étudiant.
 

Numérotation des projets

Défi Catégorie Compteur
01 Découverte 01 Junior 01
02 Énergie 02 Intermédiaire 02
03 Environnemnet 03 Sénior 03
04 Santé     04
05 Information     05
06 Innovation     06
07 Ressources     07
99 International     09
Exemples

020316 = Énergie - Sénior - Projet no 16
040105 = Santé - Junior - Projet no 5.
990302= International - Sénior - Projet no 2

Les projets sont disposés en ordre numérique dans la salle d'exposition.

 

Les photos prises par les juges

Certains juges aiment prendre des photos des projets lorsqu'ils les examinent en l'absence des étudiants.  Ces photos doivent être utilisées aux fins d’étude plus tard le même jour.  Ces photos doivent être traitées tout comme les rapports, et doivent être supprimées après la fin du processus d'évaluation.
 
Les juges ne peuvent pas demander la permission de prendre des photos la journée de l'évaluation.
 
Les juges sont libres de retourner à l'exposition lorsqu'elle est ouverte au public après que l'évaluation est terminée, et de demander la permission de prendre des photos à ce moment.
 
Le photographe officiel de l'ESPC prendra des photos de tous les exposants, lesquelles seront disponibles sur le Web quelques semaines après l'exposition (https://secure.youthscience.ca/virtualcwsf/index.php?switchlanguage=fr).
 

Horaire des juges pour 2017

Le mercredi avant l'évaluation

Les rapports des finalistes seront disponibles pour téléchargement.  Lisez-les avant d'arriver à l'exposition.

Le lundi 15 mai 2017

De À Activité
    Inscription au pavillon Tomlinson.
Veuillez ne PAS vous présenter à l'inscription avant l'heure prévue.              
Merci de nous aider à assurer que nous serons prêts à vous accueillir.
16 h 16 h 30 Inscription pour les chefs d'équipe, prix d'excellence seulement.
16 h 30 17 h 10 Orientation pour les chefs d'équipe, prix d'excellence au pavillon (le gymnase Currie) - Jeff Hoyle
16 h 30 17 h 30 Inscription de tous les autres juges.
17 h 17 h 15 Chefs, prix d'excellence - Pratique de la saisie des notes sur une tablette ou un téléphone intelligent.  Connaître son mot de passe.  Prévoir environ 10 minutes.  Wilson Wong.
17 h 18 h 30 Souper.  S'asseoir aux tables des équipes des juges des prix d'excellence.  Révision du processus d'évaluation pour les prix d'excellence. Le gymnase Currie
18 h 30 19 h 15 Orientation pour les juges des prix d'excellence - Judith Soon. Le gymnase Currie
7:15 7:30 Les juges des prix spéciaux se rendent aux tables désignées pour les prix spéciaux. Les juges de démarcation se rendent à la salle 172-173(à venir) et les juges des prix des défsi se rendent à la salle (152)
19 h 30 20 h Orientation pour les juges des prix spéciaux dans la salle (à venir) - David Lowther et Pierre Phillipe Ouimet; (le gymnase Currie).
19 h 30 20 h Orientation pour les juges de démarcation dans la salle (172-173) - Mark Brigham
19 h 30 20 h Orientation pour les juges des prix des défsi dans la salle (152) - Ken Elliott
20 h  20 h 30 Orientation pour les chefs d'équipe pour les prix spéciaux dans la salle (352) - Jeff Hoyle, Dianne Fraser, Caroline Whippey
20 h 22 h
  • Le stade Tomlinson
  • Étude des projets en l'absence des étudiants.
  • Examen des cahiers de projet et des présentations visuelles
  • Préparation des questions pour le lendemain
  • Étude de d’autres projets en plus des vôtres
20 h 22 h Kiosque d'information dans la salle d'exposition : Caroline Whippey et un juge parmi (à venir) Jacques Yves Gauthier (rotation)

Le mardi 16 mai 2017

De À Activité
7 h 8 h 30 Petit-déjeuner continental et séances d'orientation en équipes.
8 h 20 8 h 50 Séances d'orientation en équipes.  Présence obligatoire même si votre première période est libre.
9 h 12 h 30 Évaluation pour les prix d'excellence.
9 h 12 h 30 Personnes chargées de résoudre les problèmes (au kiosque) : David Lowther, Ken Elliott
Personnes chargées de résoudre les problèmes (itinérants) : Judith Soon, Patrick Whippey
Personne chargée de faire les annonces pour les juges : Wilson Wong
12 h 12 h 30 Dîner pour les juges qui n'ont pas d'affectation à 12 h.
12 h 30 14 h Dîner et discussion en équipes de juges.
14 h   Échéance pour la saisie des résultats dans la base de données par tablette ou téléphone intelligent.
14 h 14 h 25 Chaises musicales.  Prenez place à votre table d'évaluation de l'après-midi.. Wilson Wong
14 h 30 17 h 30 Évaluation pour les prix spéciaux.  Un horaire est établi uniquement pour le premier tour. - David Lowther et Pierre Phillipe Ouimet
14 h 30 14 h 45 Les juges des prix défi se rencontrent en équipes. - Ken Elliott
14 h 30 14 h 45 Les juges de démarcation se rencontrent en équipes. - Mark Brigham
14 h 45 17 h Évaluation des prix défi - aucun horaire n'est établi.
14 h 45 17 h Évaluation de démarcation - aucun horaire n’est établi.
17 h 30  17 h 45 L'évaluation est terminée.  Laissez toute documentation dans les boîtes prévues.
17 h 30 17 h 40 Les élèves quittent la salle d'exposition.
16 h 30 18 h Réception pour tous les juges dans le pavillon Tomlinson.  Ouverture à 16 h 30, avec remerciements à 17 h 30. - David Lowther, Ken Elliott, Wilson Wong.

 


Les types de projets

L'évaluation de la réflexion scientifique constitue 50 pour cent de la note du projet et nécessite une attention particulière.  Une considération importante est celle des trois types de projets.

  • L'expérience
  • L'innovation
  • L'étude

Quoique les critères d'évaluation de la réflexion scientifique varient quelque peu pour chacun, les trois types de projets sont admissibles au même titre pour les prix à l'ESPC.

Les expériences
Une expérience consiste à mener une enquête pour tester une hypothèse scientifique par la méthode expérimentale.  Au moins une variable indépendante est modifiée; les autres sont contrôlées.  Les meilleurs projets d'expérience impliquent une recherche expérimentale originale dans laquelle la plupart des variables importantes sont identifiées et contrôlées, et dans lesquelles l'analyse des données est minutieuse et complète.
 
Les innovations

Une innovation implique le développement et l'évaluation de nouveaux appareils, modèles, théorèmes, théories physiques, techniques ou méthodes dans la technologie, le génie, l'informatique, les sciences naturelles ou les sciences sociales.  Les meilleurs projets d'innovation intègrent plusieurs technologies, inventions ou interventions sociales ou de comportement, ou bien ils conçoivent et fabriquent une application innovatrice qui apportera un avantage à l'humain et/ou au commerce.

Les études
Une étude consiste en l'analyse, et possiblement la collecte, de données ou de faits en utilisant des méthodologies acceptées dans les sciences naturelles, sociales, biologiques ou de la santé.  Cela comprend des études subjectives impliquant des sujets humains, des études biologiques sur le terrain, l'exploration de données, la reconnaissance de schémas dans les données physiques, etc.  Les meilleurs projets de ce type démontrent la corrélation entre l'information recueillie d'un ensemble de publications évaluées par les pairs et les observations systématiques, et révèlent des nouvelles informations importantes ou des solutions originales aux problèmes.  Les études quantitatives devraient comprendre une analyse appropriée d'une ou de plusieurs variables importantes par des méthodes arithmétiques, statistiques ou graphiques.  Les études qualitatives et mixtes devraient inclure une description détaillée des procédures et/ou des techniques utilisées pour recueillir et/ou analyser les données.