Profil 2017

Cette page est consacrée aux juges qui souhaitent en savoir plus sur la structure du processus de jugement à l'Expo-sciences pancanadienne. Sa lecture est facultative.

  1. Catégories d'âge
  2. Comité consultatif national sur le jugement de l'ESPC - CCNJ
  3. Questions d'éthique
  4. Finalistes
  5. Glossaire
  6. Équipe en chef de juges du comité organisateur
  7. Projets individuels ou en équipe
  8. Les critères d'évaluation
  9. Comité national sur le jugement - CNJ

Catégories d'âge

Les projets à l'ESPC sont regroupés en trois catégories, selon le niveau scolaire.  Les prix d'excellence à l'ESPC sont évalués par catégorie.  Quoique la plupart des prix spéciaux soient aussi évalués par catégorie, certains sont ouverts aux projets provenant de deux catégories ou de toutes les trois.

Junior
7e et 8e années
1re et 2e secondaires au Québec
Intermédiaire 9e et 10e années
3e et 4e secondaires au Québec
Sénior 11e et 12e années
5e secondaire, Cégep I et II au Québec

 


 

Comité consultatif national sur le jugement de l'ESPC- CCNJ

Ken Elliott David Lauther Wilson Wong
Ken Elliott     
 co-juge en chef local, ESPC 2016 Montréall
David Lowther     
co-juge en chef local, ESPC 2016 Montréal
Wilson Wong     
adjoint administratif au juge en chef
Pierre-Phillipe Ouimet Mark Brigham     
Pierre-Phillipe Ouimet    
juge en chef, ESPC 2017 Regina
Mark Brigham   
juge en chef adjoint, ESPC 2017 Regina
          
Dianne Fraser James Grant Mark Dzurko  
Dianne Fraser Chief Judge Operations James Grant roi du logiciel Mark Dzurko juge en chef adjoint (opérations)  
Le comité consultatif national sur le jugement (CCNJ) de l'ESPC est responsable du mentorat de l'actuel juge en chef de l’ESPC.  Le CCNJ offre tout le soutien nécessaire pour assurer un processus d'évaluation exemplaire et assure beaucoup des activités opérationnelles à l'ESPC.  Le Comité national sur le jugement fait partie de ses membres. 
 

 

Questions d’éthique

Sciences jeunesse Canada a des politiques qui régissent tous les aspects de l'organisation.  Nous nous attardons ici sur celles qui sont pertinentes à l'évaluation : la participation humaine, le recours aux animaux, la sécurité et l'intégrité académique.  La conformité de tous les projets présentés pour évaluation a été soigneusement déterminée et ils ont été déclarés pleinement admissibles à participer à l'ESPC.  Les juges ne sont pas responsables d'assurer la conformité aux règlements et ne doivent donc pas tenir compte de la conformité, ou de l'apparence de non-conformité, dans leur évaluation.

Le site Web consacré à l’éthique discute en détail de la participation humaine et du recours aux animaux.

La participation humaine

Les projets qui impliquent une participation humaine sont classés soit à faible risque (par ex., de simples sondages) ou à risque important, soit tout autre type de projet.  Un consentement éclairé est requis dans tous les cas, comme l'est la supervision par un adulte; un superviseur scientifique est requis pour tous les projets à risque important.  Les drogues ne peuvent pas être utilisées à moins que le projet ne soit mené dans une université ou institution semblable. Ces politiques sont volumineuses et sont disponibles en ligne.

Le recours aux animaux (vertébrés et invertébrés)

La plupart des expériences qui impliquent des invertébrés sont permises à l'ESPC.  Il y a des limitations très strictes sur le recours aux vertébrés et aux invertébrés céphalopodes. Ces politiques sont volumineuses et sont disponibles en ligne.

La vérification de sécurité des projets

Pendant l'installation à l'ESPC, le Comité national des expo-sciences (CNES) de Sciences jeunesse Canada vérifie la conformité de chaque projet aux règlements de sécurité.  L'approbation de sécurité doit être complétée avant qu'un projet ne puisse être approuvé pour évaluation.

Intégrité acamdémique

Sciences jeunesse Canada exige que tous les participants à l'ESPC, notamment les finalistes, délégués et juges, adhèrent aux normes les plus hautes d'intégrité académique.  Si une préoccupation sérieuse surgit, par exemple, un juge découvre une indication claire de plagiat sérieux, il doit communiquer immédiatement avec le juge en chef national de SJC.  Le juge ne doit en aucune circonstance communiquer directement avec le finaliste à ce sujet.


Finalistes

Le but de l'expo-sciences est de donner aux jeunes l'occasion de vraiment faire de la science et de l'ingénierie.  Le juge joue plusieurs rôles importants auprès des finalistes :

  • animateur
  • agent de motivation
  • modèle
  • conseiller
  • juge
     

Votre tâche la plus importante est d'encourager et de motiver les participants.  Même ceux dont les projets sont de qualité modeste devraient finir la journée avec un sentiment d'accomplissement et de fierté.  Cet élément vient avant votre rôle à titre de juge de projets.  Il est clair que vous avez une part critique de responsabilité dans le succès de l'Expo-sciences pancanadienne.

Les finalistes proviennent des 7e à 12e années de plus de 100 expo-sciences régionales partout au Canada.
 
Les finalistes dont vous ferez la connaissance seront fiers de leurs réalisations et devraient être en mesure d'expliquer leurs projets avec clarté et concision.  Cette explication devrait comprendre ce qu'ils ont fait ainsi que leurs résultats et conclusions.  La présentation visuelle devrait afficher clairement le but et les résultats de leur travail, et les finalistes devraient pouvoir répondre aux questions sur leurs projets à un niveau approprié à leur âge et niveau de scolarité.  De plus, ils devraient décrire la méthodologie et l'équipement employés ainsi que le cheminement intellectuel qu'ils ont suivi pour mettre au point leurs hypothèses, conceptions, résultats et conclusions.  Quoique non requis, les finalistes discutent souvent d'hypothèses additionnelles fondées sur leurs résultats.  Vous pouvez poser des questions à ce sujet si vous le désirez.
 

Glossaire

Chef d'équipe, juges bilingues Assure le recrutement et la formation des juges bilingues (français - anglais), dont 70 sont habituellement requis.
Chef d'équipe Chaque équipe de juges possède un chef d'équipe, qui est responsable d'assurer que tout le processus entourant l'octroi d'un prix est complété.
CCNJ Comité consultatif national sur le juegement de l'Expo-sciences pancanadienne.  Les membres comprennent le CNJ, tous les futurs juges en chef  de l'ESPC, plus d'autres personnes ayant des compétences clés essentielles au fonctionnement de l'ESPC.  Il est responsable d’accompagner le juge en chef actuel de l'ESPC et d'offrir le soutien requis pour assurer une expérience d'évaluation exemplaire.
ESPC Expo-sciences pancanadienne
Jugement de démarcation Le classement des projets près de la ligne entre les médailles est important.  Le dixième projet reçoit la médaille d'or; le onzième reçoit l'argent.  Un groupe de juges revoit les projets près des limites entre l'or et l'argent, l'argent et le bronze, et le bronze et aucun prix.  Nous appelons ce processus le jugement de démarcation.
Juge en chef local - ESPC
Responsabilités :
  • le recrutement de 340 juges, dont 70 bilingues.
  • la formation avant l'exposition
  • assurer l'hébergement
  • la liaison avec le comité organisateur
  • la gestion de la part du comité organisateur du budget d'évaluation
Juge en chef (opérations) Assigne les juges aux équipes.  Responsable du processus lors de la journée d'évaluation.
Juge en chef adjoint – ESPC Seconde le juge en chef – ESPC
Aire d'expositions L'endroit où les juges rencontrent les élèves pour s'entretenir avec eux.
Juges Sont responsables de l'évaluation à l'ESPC.
Zone des juges Endroit où se rencontrent les juges, à l'écart des finalistes, pour discuter des projets.
Juge en chef national Président du Comité national des juges
CNJ Comité national sur le jugement. Responsable des politiques et des règles d'évaluation.  Il s'agit d'un comité permanent de Sciences jeunesse Canada.
Registraire Responsable de la documentation des informations concernant le juges.
Chef, prix spéciaux Responsable de l'évaluation pour l'attribution d'un seul prix spécial.

Équipe en chef de juges du comité organisateur

Chaque comité organisateur nomme une équipe en chef de juges, habituellement composée de deux ou trois membres, identifiée sur la demande d'organisation de l'ESPC.  Tous les membres sont nommés au Comité consultatif des juges pour l'Expo-sciences pancanadienne (CCJE).  Cette équipe assistera à toutes les Expo-sciences pancanadiennes (ESPC) futures et participera activement aux appels conférence du CCJE, tenus mensuellement de septembre à avril.  La logistique de l'évaluation à l'ESPC est complexe, nécessitant l'évaluation de 400 projets pour les prix d'excellence le matin et l'adjudication d'environ 575 demandes de prix l'après-midi.  Presqu’un million de dollars en prix seront attribués, suivant les décisions des équipes de juges.

1.    Les juges

a.  Tous les membres du CCJE doivent s'inscrire comme juge à l'ESPC.
b. Transmettez un courriel à juge-en-chef.espc@sciencesjeunesse.ca ou chief.judge@youthscience.ca.
c.  Visitez le site d'inscription de Sciences jeunesse Canada (SJC) pour remplir votre inscription.
d.  Lors de la journée d'évaluation, tous les membres de l'équipe en chef des juges procède à l'évaluation des prix d'excellence le matin.  L'après-midi, ils participent à l'une des activités d'évaluation déterminée par le Comité national des juges.
e.  Toute l'information sur les évaluations effectuées par les juges est disponible ici.

2.    Présence à l'ESPC

Chaque comité organisateur décide qui il envoie à l'ESPC, et en assume les frais.  Communiquez avec le président de votre comité organisateur pour discuter de la réservation de vos billets d'avion.

3.     Inscription à l'ESPC   

a. Les membres de l'équipe en chef des juges doivent s'inscrire à titre de participants en plus de l'inscription comme juge.
b. Chaque comité organisateur assume les frais d'inscription pour les membres de leur propre équipe en chef de juges.
c. Lori Murray (SJC), « lori.murray@sciencesjeunesse.ca », assure l'inscription des membres de l'équipe en chef des juges qui occupent la fonction d'organisateur futur de l'ESPC.
d.    Communiquez avec le chef de votre propre comité organisateur pour assurer qu'il assume vos frais d'inscription.  Aussi, soyez certain qu'il est bien informé de l'heure précise de votre arrivée et de votre départ.

4.     Hébergement pour l'ESPC

Une fois qu'un membre de l'équipe en chef des juges pour l'ESPC est inscrit, Julia McDevitt (SJC), « julia.mcdevitt@sciencesjeunesse.ca », s'occupera de l'hébergement.  Toute demande spéciale devrait être faite par l'entremise du président de votre propre comité organisateur.

5.     Longueur du séjour à l'ESPC

On demande aux membres de l'équipe en chef des juges d'arriver le samedi pour participer aux préparatifs de la séance d’orientation des juges le dimanche et l'évaluation le lundi.  Après la séance-bilan de l'ESPC le lendemain, les membres de l'équipe en chef des juges sont libres de quitter l'ESPC.

6.     Un compagnon peut-il assister à l'ESPC?

Pour séjourner sur le campus, un compagnon devra s'inscrire formellement à l'ESPC et payer les frais d'inscription.  Les engagements des membres du comité en chef des juges liés à l'évaluation sont considérables de dimanche 19 h jusqu’à la fin de la séance-bilan.  Il y a un forfait d'invités pour l'expo-sciences qui, moyennant des frais, permet aux invités de visiter des galeries, d'assister à des conférences, de visiter l'aire d'exposition et d’assister au banquet de remise des prix, etc.  Toutefois, ces activités auront lieu le jeudi et le vendredi seulement après que l'évaluation sera terminée et ne comprennent pas l'hébergement, les repas, etc.  Pour tous les détails, visitez « cwsf.youthscience.ca » et/ou communiquez avec Julia McDevitt « julia.mcdevitt@sciencesjeunesse.ca ».

 

 

Projets individuels ou en équipe

Les critères d'évaluation des projets en équipes de deux sont les mêmes que pour une personne seule.  Il est toutefois important que chacun des deux membres démontre sa contribution importante au projet et sa compréhension approfondie de celui-ci.  Cela peut être accompli au moyen de ce qui est dit par chaque membre durant l'entretien ou par les questions du juge ou les deux.  Lors de l'entretien, le juge devrait s'adresser à chaque membre individuellement pour s’assurer que chacun a l'occasion de s'exprimer.  Cela est particulièrement important si l'équipe a choisi un seul membre pour faire la présentation formelle du projet ou de diriger certaines questions au membre avec l'expertise dans ce domaine.
 
Parce que deux personnes ont plus de ressources physiques, et possiblement intellectuelles, qu'une seule, il est approprié de s'attendre à ce que deux personnes produisent un projet de plus haute qualité qu'une personne oeuvrant seule.  De plus, les projets d'équipe devraient démontrer que l'interaction a eu des résultats positifs, en d'autres mots un effet de synergie.  Vous devriez vous attendre à ce que les projets d'équipe dépassent les efforts individuels au moins quant à ce qui suit :
 
  • Recherche préliminaire
  • Collecte de données - quantité et qualité
  • Nombres de répétitions des expériences
Le meilleur projet devrait l'emporter, que ce soit un effort individuel ou d'équipe.
 

 

Les critères d'évaluation

Les critères suivants sont utilisés pour évaluer chaque projet.

Réflexion scientifique et compréhension - 50%

TC'est le critère le plus important pour évaluer le mérite d'un projet.  Le but principal de l'Expo-sciences est d'offrir à l'étudiant un véhicule pour s'engager dans le processus de la science au moyen d'une expérience, d'une innovation ou d'une étude.  Dans une expérience, ce processus comprend les gestes physiques tels que la collecte de données.  Dans une innovation, le processus implique l'évaluation scientifique de nouveaux appareils, modèles, théorèmes, théories physiques, techniques ou méthodes de la technologie.  Dans une étude, le processus pourrait impliquer l'analyse scientifique de données existantes.  De tels processus physiques n'ont aucune signification s'ils ne sont pas accompagnés d'une réflexion scientifique.  Une fois les résultats obtenus, les appareils fabriqués ou les données analysées, c'est l'interprétation de ces résultats qui est importante.  Parmi certains aspects de la réflexion scientifique, on retrouve :

  • Une hypothèse ou une conception du projet qui est claire et bien énoncée, fondée sur la lecture, l'étude et/ou l'observation.  Une étude approfondie est un facteur dans ces cas.
  • Une procédure d’expérimentation qui est efficace pour l'évaluation de l'hypothèse, ou une conception innovatrice qui présente une solution efficace au problème posé, ou une étude qui est conçue pour approfondir les connaissances de manière importante.
  • Des conclusions et des résultats qui sont clairs, énoncés avec franchise, logiques et pertinents au projet.
  • Une discussion claire de tout résultat de l'expérience, de la conception ou de l'analyse des données.
  • Une considération attentive des suggestions pour poursuivre le projet.
  • La démonstration d'une connaissance approfondie des principes scientifiques ou d'ingénierie qu'implique le projet.
  • Une extrapolation prudente à partir des enseignements au sujet en général ou à des sujets connexes.
     
Originalité et créativité – 33%

On ne s'attend pas à ce que les projets des expo-sciences soient des projets de recherche publiés (bien que certains le soient).  Toutefois, l'originalité ou la créativité sont possibles même si le projet est relativement évident du point de vue scientifique ou concerne un sujet souvent examiné.  Il est important de tenir compte du niveau scolaire et de l'âge du finaliste.  Ce qui est innovateur et créatif pour un finaliste en 7e année pourrait très bien être superficiel pour un finaliste de 12e année.  Parmi les aspects d'originalité et de créativité, on retrouve :

  • Un problème original ou une approche originale à un problème connu.
  • Une approche créative à la conception de l'expérience, de l'innovation ou de l'ensemble du projet.
  • Une utilisation ingénieuse des matériaux et de l'équipement.
  • Une réflexion créative ou originale dans l'application et l'interprétation des données obtenues.
  • Un projet qui va au-delà des manuels conçus pour le niveau scolaire du finaliste.
Communication - 17%

La communication comporte quatre éléments : la présentation visuelle, la présentation orale, le rapport de projet avec la recherche  préliminaire et le cahier du projet.

La présentation visuelle : Une bonne présentation est un récit du projet sous forme de progression logique.  Elle utilise des titres, des points en relief, des graphiques et le texte de manière appropriée.  Elle est lisible à 1 m de distance et agence bien les couleurs.  Les juges évaluent la présentation visuelle en l'absence des étudiants immédiatement après la séance d’orientation des juges.
 
La présentation orale : Le présentateur est logique et enthousiaste.  L'introduction de cinq minutes a été bien réfléchie et répétée, sans avoir été mémorisée par coeur.  Les réponses aux questions sont claires et démontrent une connaissance solide du projet et de la matière sous-jacente.
 
Le rapport de projet : Il y a des règles particulières pour le rapport de projet.  Il est de cinq pages à interligne double, avec deux pages supplémentaires permises pour les références et la bibliographie.  C'est le récit clair et précis du projet.  Pour une expérience, on pourrait retrouver les rubriques suivantes : introduction, hypothèse, expériences, analyse des données, conclusion.  Le niveau de grammaire est bon et il n'y a pas de fautes d'orthographe.  Les unités SI sont utilisées.  Les rapports seront mis à la disposition des juges pour téléchargement quelques jours avant l'ouverture de l'exposition.
 
Le cahier du projet : Le cahier peut comporter quelques pages ou quelques reliures de plus de 100 pages chacune.  Les juges évaluent les cahiers en l'absence des étudiants immédiatement après la séance d’orientation des juges.  Vous n'aurez pas le temps de les lire lors de la journée d'évaluation.
 
Ceci complète les éléments d'évaluation auxquels sont attribués un niveau et un classement.  Ceux-ci sont utilisés pour l'attribution des prix d'excellence afin de permettre à un juge unique de décider de manière systématique si un projet donné est meilleur qu'un autre.
 

 

Comité national sur le jugement - CNJ

Judith Soon Jeff Hoyle Caroline Whippey Patrick Whippey
Judith Soon                 juge en chef nationale Jeff Hoyle                juge en chef national adjoint              

juge en chef (opérations)

Caroline Whippey                Liaison CNJ-CCNMP
 
Patrick Whippey                Membre du CNJ
Le Comité national sur le jugement (CNJ) est responsable des politiques, du suivi et du soutien du processus d'évaluation pour le programme national des expo-sciences, dont les expo-sciences régionales et l'ESPC.  Sa principale raison d'être est d'établir un encadrement qui assure l'intégrité et la constance du processus d'évaluation aux ESPC successives.  Le comité soutient le processus d'évaluation tant avant que durant la prochaine ESPC.  Par l'entremise du Comité consultatif national sur le jugement de l'ESPC, il agit comme mentor auprès des juges en chef et des juges en chef adjoints pour les ESPC en cours et à venir.